arrondi

arrondi, ie [ arɔ̃di ] adj. et n. m.
• v. 1280; de arrondir
1De forme à peu près ronde. Formes arrondies. rond; bombé, courbe, mamelonné, rebondi. Un visage arrondi. gras, plein, potelé. « formes arrondies, onduleuses et régulièrement épanouies » (Taine). Phonét. Se dit des voyelles prononcées avec les lèvres arrondies (ex. [ y ] dans lu, [ u ] dans loup) (opposé à étiré). labial.
2 N. m. L'arrondi : le contour arrondi. ⇒ courbe. « le moelleux arrondi des épaules » (Martin du Gard). L'arrondi d'une jupe, la ligne de l'ourlet.
Aéronaut. Manœuvre finale d'un atterrissage permettant d'amener l'avion tangentiellement au sol.
Math. approximation.
⊗ CONTR. Aigu, pointu; 1. droit.

arrondi nom masculin Partie arrondie de quelque chose : L'arrondi d'une jupe. Manœuvre finale d'un atterrissage permettant d'amener l'avion tangentiellement au sol. ● arrondi (expressions) nom masculin Erreur d'arrondi, erreur que l'on commet en remplaçant un nombre par un autre dont la représentation est plus simple. (Le cumul et la propagation des erreurs d'arrondi peuvent entraîner, lors de calculs compliqués, des erreurs importantes sur les résultats obtenus.) ● arrondi (synonymes) nom masculin Erreur d'arrondi
Synonymes :

arrondi, ie
adj. et n. m.
d1./d adj. De forme ronde. Des contours arrondis.
d2./d adj. PHON Voyelles arrondies, qui se prononcent en avançant et en arrondissant les lèvres (ex.).
d3./d n. m. Partie arrondie (de quelque chose).

⇒ARRONDI, IE, part. passé, adj. et subst.
I.— Part. passé de arrondir.
II.— Adjectif
A.— Qui a pris, qui présente une forme (approximativement) ronde.
1. [En parlant de l'aspect d'une chose, d'une pers.]
a) [En parlant d'une chose naturelle] :
1. Ces alvéoles étaient certes moins réguliers que ceux d'un rayon ordinaire; (...). Mais tous étaient parfaitement hexagonaux; on n'y trouvait pas une ligne courbe, pas une forme, pas un angle arrondi. Pourtant, toutes les conditions habituelles étaient changées, les cellules n'étaient pas creusées dans un bloc selon l'observation de Huber, ou dans un capuchon de cire, selon celle de Darwin, circulaires d'abord et ensuite hexagonisées par la pression de leurs voisines.
MAETERLINCK, La Vie des abeilles, 1901, p. 145.
SYNT. Subst. + arrondi : cime(s), croupe, éminence, sommet(s) arrondi(e)(s).
Spéc., BOT. [En parlant surtout de feuilles] Folioles arrondies (Voyage de La Pérouse, t. 4, 1797, p. 265).
b) [En parlant d'un objet fabriqué] :
2. Ces écrans étaient d'un carton taillé, non en cercle, ni en carré, ni en triangle, ni dans une forme elliptique et régulière, non, on ne pourra jamais dire qu'ils aient représenté une figure géométrique quelconque, ils avaient à peu près la forme d'un violon, arrondis par le haut, resserrés au milieu et un peu élargis et arrondis encore par le bas.
VIGNY, Mémoires inédits, 1863, p. 162.
Spécialement
BLAS. ,,Se dit des figures qui, au lieu d'être représentées suivant leur assiette ordinaire, sont contournées en cercle ou en volute. Une corne de cerf arrondie, des serpents arrondis, etc. Se dit aussi du tronc ou d'une branche d'arbre peinte en couleur ou métal autour de son rond. Un pampre arrondi`` (J. ADELINE, Lex. des termes d'art, 1884); cf. également Lar. 19e, LITTRÉ, GUÉRIN 1892, Lar. encyclop.
COUT. [En parlant de la coupe d'un vêtement] Basques rondes, pointes arrondies (MALLARMÉ, La Dernière mode, 1874, p. 798).
TYPOGR. [En parlant des lettres b, c, d, e, o, p, q] Cf. É. LECLERC, Nouv. manuel complet de typogr., 1932, p. 87; Ch.-L. CARABELLI. [Lang. de l'impr.].
c) [En parlant d'une pers. ou d'une partie du corps hum.] :
3. Sous la voilette, dans le visage arrondi, presque trop rond, aux traits fins entre des joues pleines, les yeux brillaient...
DE VOGÜÉ, Les Morts qui parlent, 1899, p. 20.
SYNT. Subst. + arrondi : bouche, bras, contour(s), dos, épaule(s), flanc(s), forme(s), front, lobe, ventre, yeux arrondi(e)(s).
P. ext., spéc., PHONÉT. [En parlant d'une voyelle, d'une consonne] Qui se prononce en arrondissant les lèvres. ,,On appelle quelquefois arrondies (...) les voyelles antérieures o, u, ü, et les consonnes labiales p, b, v`` (MAR. Lex. 1933, p. 32).
2. [En parlant du mouvement circulaire décrit par un animé ou un inanimé] Mouvement arrondi :
4. La motilité du cycloïde, le consonant bien adapté, est « en ondes », ses gestes ronds et enveloppants : « agilité arrondie » chez les plus vifs, rondeur pesante chez les plus lents.
MOUNIER, Traité du caractère, 1946, p. 199.
Spéc., MAN. :
5. Il arriva devant l'hôtel de Pontlevé au très grand trot, et là précisément fit prendre à son cheval un petit galop arrondi et charmant.
STENDHAL, Lucien Leuwen, t. 1, 1836, p. 83.
B.— Qui prend, qui a reçu plus d'extension de façon à former un ensemble considéré comme satisfaisant.
1. Domaine de la propriété :
6. Elle tourmentait donc M. le baron Camusot, car le nouveau pair de France avait obtenu la dignité de baron, pour arracher de lui cent mille francs en avance d'hoirie, afin, disait-elle, d'acheter un petit domaine enclavé dans celui de Marville, et rapportant environ deux mille francs nets d'impôts. Elle et son mari seraient là chez eux, et auprès de leurs enfants; la terre de Marville en serait arrondie et augmentée d'autant.
BALZAC, Le Cousin Pons, 1847, p. 206.
2. COMPTAB. Arrondi à, en. Égalisé en chiffre rond :
7. Nous nous mîmes à supputer, article par article, toutes les nécessités à satisfaire, toutes les dettes à combler, toutes les chances les plus menaçantes à prévenir, et, ce compte fait et arrondi en une somme de 1 200 francs, je l'expédiai à mon père, accompagné d'une supplique...
M. DE GUÉRIN, Correspondance, 1834, p. 163.
C.— Qui prend plus de plénitude et d'harmonie, qui est caractérisé par sa perfection.
1. Domaine des arts
a) ARTS PLAST. :
8. Le passage de l'ornement pur à l'ornement incarné, de la forme plate à la forme arrondie s'opère magnifiquement par les soins de Fouquet, de Nicolas Froment, et du Maître de Moulins.
LHOTE, Peint. d'abord, 1942, p. 57.
b) LITT., souvent péj. Période, phrase arrondie. Période ou phrase dont les membres s'équilibrent en cadence agréable, souvent avec un excès de recherche :
9. Le style d'Amos est (...) analogue par moments à celui de Job, moins arrondi pourtant et moins achevé.
RENAN, Hist. du peuple d'Israël, t. 2, 1887-92, p. 426.
c) MUS. D'intensité atténuée, sans acuité ni heurt :
10. On veillera au tournant des deux versants [d'un crescendo], qui ne doit pas former un angle aigu, mais une courbe sonore (...) gracieusement arrondie.
A. MOCQUEREAU, Le Nombre musical grégorien, 1927, p. 237.
2. Domaine moral, intellectuel; rare, littér. Nettement déterminé, parachevé :
11. Je me formais une idée de bonheur si vive, si exaltée, que rien n'y manquait. Si on m'avait parlé d'y ôter, d'y retrancher la moindre chose, j'aurais jeté des cris de désespoir. Et dans le vrai, je ne concevais pas qu'on pût exister autrement qu'avec ce bonheur si arrondi et si complet.
CHÊNEDOLLÉ, Journal, 1804, p. 4.
PARAD. a) (Quasi-) synon. ballonné, bombé, charnu, courbé, curviligne, cylindrique, émoussé, globuleux, gonflé, gras, grassouillet, gros, harmonieux, lobé, mamelonné, mousse, net, obtus, ondoyant, onduleux, ovale, parabolique, patiné, potelé, rebondi, renflé, rondelet, sphérique, tournant. b) Anton. accusé, anguleux, concave, cassé, découpé, droit, étiré, hérissé, plan, pointu, rectiligne, tranchant, vif.
III.— Subst. masc.
A.— [En parlant de l'aspect d'une chose, d'une pers.] Contour (approximativement) rond.
1. [En parlant d'une chose naturelle] :
12. Dans le Tagant, ils passèrent des rocs où les chameaux, malgré l'ombre venue, ne trébuchaient pas, mais, au contraire, dirigeant d'en haut leurs pieds lointains sur les arrondis, et de leurs semelles ventousant délicatement les obstacles, ne cessaient pas de se balancer harmonieusement, selon la manière accoutumée.
PSICHARI, Le Voyage du centurion, 1914, p. 19.
2. [En parlant d'un objet fabriqué] ,,Petite surface cylindrique ou torique raccordant deux surfaces, en supprimant un angle vif`` (POIGNON 1967); (cf. également BARB.-CAD. 1963) :
13. Les angles des lingotières sont arrondis et le rayon le plus convenable est égal au cinquième du côté de la section pour les lingotières carrées de section courante (...). Les arrondis permettent d'obtenir des formes plus faciles à démouler et évitent les refroidissements des parties forcément minces de l'extrémité de l'angle.
R. BARNERIAS, Manuel des aciéries, 1934, p. 227.
Spéc., COUT. Ourlet en arrondi (cf. G. MATHIOT, Comment enseigner l'éducation ménagère, 1957, p. 102).
3. [En parlant d'une pers. ou d'une partie du corps hum.] :
14. Son corps [de Henriette] montrait sa charpente carrée, son visage avait perdu l'arrondi féminin de la chair, et apparaissait avec ses plans et ses angles durs...
E. TRIOLET, Le Premier accroc coûte deux cents francs, 1945, p. 227.
B.— COMPTAB. ,,Opération de calcul où l'on supprime les dernières décimales, alors que le dernier chiffre à droite conservé est, selon la valeur des décimales négligées, maintenu ou augmenté d'une unité`` (LHOSTE-PÈPE 1964).
C.— Domaine psychol.; rare, littér. Simplicité, souplesse de caractère :
15. Il [Maxime L.] manquait de liant, d'arrondis, et même dans ses moments d'abandon, il avait l'air de se confier en serrant les dents.
AYMÉ, Uranus, 1948, p. 213.
PARAD. a) (Quasi-) synon. bombement, cambrure, convexité, courbe, cylindre, ovale, rond, saillie, sphère. b) Anton. angle, coin, plat, pointe.
PRONONC. :[].
STAT. — Fréq. abs. littér. :902. Fréq. rel. littér. : XIXe s. : a) 2 317, b) 1 309; XXe s. : a) 897, b) 616.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • arrondi — arrondi, ie (a ron di, die) part. passé. 1°   Rendu rond. Des galets arrondis par le frottement. 2°   De forme à peu près ronde. Feuilles arrondies. Visage arrondi, visage gros et plein. 3°   Fig. En parlant du style. Une période bien arrondie… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • Arrondi — Arrondi, or arrondie, in heraldry, as in cross arrondi, or rounded, is that whose arms are composed of sections of a circle, not opposite to each other, so as to make the arm bulge out thicker in one part than another; but both the sections of… …   Wikipedia

  • arrondi — Arrondi, [arrond]ie. part. Une boule bien arrondie. une periode arrondie …   Dictionnaire de l'Académie française

  • Arrondi — ARRONDÍ (арронди́, франц. – округлённый, закруглённый), обозначение округлого положения рук (от плеча до пальцев) в классич. танце, в отличие от положения allongé. По принципу А. определены осн. позиции рук: мягко (кругло) согнутые локти,… …   Балет. Энциклопедия

  • Arrondi — Un arrondi d un nombre est une valeur approchée de ce nombre obtenue, à partir de son développement décimal, en réduisant le nombre de chiffres significatifs. Le résultat est moins précis, mais plus facile à employer. Par exemple 73 peut être… …   Wikipédia en Français

  • arrondi — ˌaˌrōⁿˈdē adjective Etymology: French, past participle of arrondir : curved, rounded arrondi arm posture or leg movement in ballet dancing * * * ‖ arrondi, ppl. a. Her. (arɔ̃di) [Fr., pa. pple. of arrondir to make roun …   Useful english dictionary

  • arrondi — išlyginimas statusas T sritis Gynyba apibrėžtis Orlaivio skrydžio trajektorijos keitimas siekiant lėtinti žemėjimą prieš tūpimo tašką. atitikmenys: angl. flare; roundout pranc. arrondi …   NATO terminų aiškinamasis žodynas

  • arrondi — adj., rond => ARRONDIR (pp.). E. : Rondouillard. A1) trop arrondi (ep. des choses, d un bas...) : motè, mota, e (Saxel), R. => Corne (Sans) /// Seul …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • arrondi — ar·ron·di …   English syllables

  • Arrondi (phonétique) — Arrondissement (phonétique) Voyelles Antérieures Centrales Postérieures Fermées …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.